En Kiosque Couverture Sommaire Cliquer sur la photo pour agrandir la couverture ou le sommaire. Bonnes choses - Reussite
Laurent de Goucuff

Le fabuleux destin de Laurent de Gourcuff

ROI DES BOÎTES DE NUIT MAIS MENANT UNE TRANQUILLE VIE DE FAMILLE. INVENTEUR DE RESTAURANTS-TERRASSES DANS DES MONUMENTS HISTORIQUES. CHINEUR INVÉTÉRÉ.

Du haut de son 1,84 mètre, 40 lieux de fête vous contemplent… 42, précisément, ouverts par Laurent de Gourcuff. 42, la distance d’un marathon, celui accompli par ce dynamique entrepreneur de… 42 ans pour créer tous ces espaces de réjouissance en seulement douze ans. Chez le médecin on dit 33, chez Gourcuff, on dit 42. Un nombre mythique de la culture geek qui expliquerait les mystères de l’univers. Et pourquoi pas, aussi, le parcours fulgurant de Laurent de Gourcuff. Un drôle d’oiseau, ce Laurent… Quand il s’est envolé très jeune de son nid de Neuilly, il a commencé sa vie d’oiseau de nuit : « Je n’étais pas vraiment passionné par les études. À 16 ans, pour me faire de l’argent de poche, j’ai commencé à organiser des fêtes le samedi soir pour mes copains.(...)

En couverture - Ascension
Aranud Donckele

Arnaud le poète
cuisine des oeuvres d’art

ARNAUD DONCKELE : CHEF DU CHEVAL BLANC ST-TROPEZ, BIENTÔT CHEF DU CHEVAL BLANC PARIS. IL PRÉPARE DES PLATS DU COEUR, FESTIVAL DE FORMES ET DE COULEURS

Même avec des piqûres de rappel – des prestations à l’extérieur –, il est en manque. « Quand je n’ai pas mes équipes, mes produits, ma vaisselle, je suis mal à l’aise. J’ai l’impression de dévoyer le travail que nous faisons ici, de ne pas respecter cette maison que nous avons mis tant d’années à construire. J’ai besoin d’être en cuisine. Sinon, j’ai peur de régresser. J’aime trop mon métier, c’est une passion. J’ai 42 ans, il me reste peut-être vingt ou vingtcinq ans à travailler dans ma cuisine, je veux le faire à fond. » (...)
Étoiles Belle Vie Lire la suite
Il Carpaccio
Infiniment italien Ludovic Nardozza, Michelin France 2015 Pascal Fayet Vincent Crépel,
La toque qui se cache derrière la Porte 12 Björn Frantzén L’agitateur de Stockholm
Bonnes tables - Triomphe
Les belles patissieres

Le règne doré des belles pâtissières

ELLES SONT DOUÉES, TRÈS DOUÉES, SONT EN TRAIN DE RÉVOLUTIONNER LA PÂTISSERIE FRANÇAISE. PORTRAIT DE SIX ÉGÉRIES DE CETTE NOUVELLE VAGUE DE CHEFFES QUI DÉFERLE À LA TÊTE DES PLUS GRANDES TABLES.

Voilà deux ans qu’elles raflent les titres de Meilleur Pâtissier du monde. On les retrouve sur le haut du podium de tous les concours. Parmi les 24 pâtissiers distingués lors de la dernière édition du Guide Rouge, 6 étaient des pâtissières. Des signes qui ne trompent pas. Au rayon desserts, les femmes se taillent dorénavant une jolie part du gâteau. Plusieurs raisons à cette extension du domaine du féminin. Globalement, la cuisine et la haute cuisine ne sont plus la chasse gardée des hommes. Les émissions de télé et Instagram sont passés par là, éveillant les vocations, libérant les désirs. Faire cuisine et pâtisserie n’est plus l’échappatoire scolaire, la sortie de secours des cancres et des forts en muscles. Les mentalités ont évolué, le matériel s’est allégé, mécanisé. Ainsi, à l’école Ferrandi, l’option pâtisserie compte actuellement 70 % de filles. Mais ne leur dites pas qu’elles sont là parce que le monde des douceurs leur va comme un gant. (...)

Jeunes chefs - Création
Justin Schmitt

Justin Schmitt

NOUVEAU CHEF DU LAURENT A PARIS

Le restaurant détenteur d’une étoile depuis de longues années sous l’impulsion du chef Alain Pégouret voit l’arrivée du jeune Justin Schmitt, venu des cuisines de l’hôtel de Crillon. Justin Schmitt a des allures de jeune premier. Pourtant, à 33 ans, il endosse avec assurance ce rôle de chef à part entière. Gourmet, passionné de gastronomie depuis l’âge de 12 ans, il aimait accompagner son grandpère dans son potager de l’Essonne. Il a connu les cuisines de Lucas Carton, de Michel Guérard, du Grand Véfour… Cet Alsacien d’origine a depuis sa plus tendre enfance été impressionné par les émissions de Joël Robuchon à la télévision, et il aimait s’essayer en cuisine pour lui ressembler. Au Laurent, il veut apporter son innovation, sa jeunesse et son sens de la rigueur. S’il garde la salade de homard, la langoustine croustillante et le boeuf-pommes soufflées, il apporte aussi sa vision personnelle et contemporaine. Ainsi, le blanc-manger de langoustines et coulis de laitue. Il nous livre la recette de l’assiette fraîcheur de tomates perlées à l’huile de basilic, pastèque au yuzu, meringue citronnée. Le chef, très habile en cuisson, souhaite sublimer le produit sans artifice. (...)



Bonnes tables - Unique
Louis Priva

Incroyable : la géniale formule de Louis Privat

DU HOMARD, DES HUÎTRES, DU FOIE GRAS. DES TOURNEDOS ROSSINI, DES COQUILLES SAINT-JACQUES, DES ROGNONS DE VEAU À LA CRÈME. DE L’AGNEAU ET DU COCHON DE LAIT RÔTIS À LA BROCHE. UN PLATEAU DE 111 FROMAGES. UNE CINQUANTAINE DE DESSERTS ET DE PÂTISSERIES. LE TOUT À VOLONTÉ POUR MOINS DE 38 EUROS… UN TEL RESTAURANT EXISTE !

Quel est le restaurant qui fait le plus gros chiffre d’affaires en France ? Un étoilé très cher ? Un faiseur de burgers à haut débit ? Une brasserie parisienne branchée ? Rien de tout cela. Il est dans une ville de 55 000 habitants plutôt excentrée. C’est à Narbonne, un établissement qui fête ses 30 ans cette année : Les Grands Buffets. Son fondateur, Louis Privat, a réussi à mettre à la portée d’un large public les plats emblématiques de la cuisine traditionnelle française. « Fay ce que vouldras »… Si la devise du géant Gargantua, sous la plume de Rabelais, figure en bonne place dans le restaurant, ce n’est pas un hasard. Son fondateur, Louis Privat, n’est pas tombé dans la marmite tout petit – son père était médecin et sa mère pharmacienne –, il est venu à la restauration après quelques détours littéraires. (...)

Belle Vie
Belle Vie
Belle Vie
Belle Vie
Belle Vie
Belle Vie